Foundations Revealed Dress Diary 2018 partie 4: Toile & Progression

English version of this article here!
English version of the whole dress diary here!

J’avais enfin mon patron, maintenant il fallait m’attaquer à ma première toile d’essayage, qui commence par la fastidieuse et détestable tâche du découpage de toutes ces pièces… Heureusement, Hubert mon fidèle canard aimanté, et un petit compagnon insectoïde de circonstance m’ont encouragée dans mon labeur!

Cher ami, vous marchez sur mon patron!

Quatrième étape: la toile d’essayage

Ajuster la taille d’un tel patron afin qu’il soit aux bonnes mesures peut être un vrai casse-tête, donc l’étape de la toile d’essayage était indispensable! J’ai dû faire 2 toiles avant d’obtenir un résultat satisfaisant, le plus dur étant de faire mes essayages toute seule avec un vêtement aussi complexe à enfiler et un laçage aussi massif à nouer toute seule!

Mais cela a aussi eu l’avantage de m’entraîner à coudre toutes ces pièces imbriquées, ces pointes et ces courbes serrées, en expérimentant une façon de coudre différente de chaque côté de la toile. Cela m’a aussi permis de tester mes “écailles”, et comme vous pouvez le constater, celles des hanches ont subi de grosses modifications avant le résultat final. Voici des photos de ma 2ème toile, encore désolée pour la qualité des images!

J’ai principalement dû ajuster les hanches, beaucoup trop étroites à la base, ainsi que le tour de poitrine un peu trop grand. Cela m’a pris du temps et c’était compliqué au vu de mon patron, mais j’ai fini par réussir à obtenir un bon ajustement!

Cependant, à cette étape, il me manquait encore une partie du patron! J’avais le patron de la partie extérieure de mon corset, mais il m’en fallait aussi un pour l’intérieur, la couche de coutil qui donnerait son maintient au corset. J’ai donc dessiné de lignes verticales sur une moitié de ma toile et l’ai découpée en suivant ces lignes pour obtenir un patron overbust classique de 6 pans. (Il aurait sans doute été plus facile et rapide de faire l’inverse: partir d’un patron overbust de base, l’ajuster à mes mesures puis y dessiner mon patron plus complexe. Mais qu’y puis-je? J’aime me compliquer la vie…)

Etape cinq: la réalisation!

Voilà, après toutes ces préparations, il ne me restait plus qu’à me jeter à l’eau, avec une certaine dose de stress!

Car, non contente d’avoir opté pour un patron complexe, j’avais aussi choisi des matières difficiles à travailler: un vinyle holographique noir (pour rappeler les élytres irisés des insectes) et un velours de soie noir (pour un thème sur les insectes, je trouvais la soie adaptée!).
Et il faut que je vous dise: je hais le velours, je le hais de chaque fibre de mon corps. Il est difficile à travailler, désagréable au toucher, et laisse des petits poils partout! Et je déteste aussi travailler le vinyle, qui marque définitivement le moindre trou, ne se repasse pas et accroche au pied de la machine. Mais le coeur a ses raisons… Je ne voyais pas d’autres matières que celles-ci pour mon projet! (Je dois sans doute aimer souffrir)

J’ai commencé par couper et coudre chaque “écaille”, pour avoir une couche de vinyl sur la partie visible et une couche de velours en dessous. Ensuite, j’ai cousu le corset de cou et les manches, puis le corset et enfin la jupe, en insérant les écailles dans les coutures au fur et à mesure. Pour finir, j’ai cousu la doublure en coutil, y ai inséré les baleines, assemblé le tout à la partie externe, et fini les bords avec un biais de satin noir.

Je dois l’admettre, en voyant ma créature prendre forme petit à petit, je me suis dit que choisir ces matières difficiles valait le coup! Même si ce fut un enfer à couper et à coudre, l’effet était tout à fait saisissant! ♥
Voici quelques photos de la progression de ma pièce:

Une fois presque terminée, je me suis rendue compte que sa silhouette avait déjà un bel impact, et j’ai donc simplifié ou enlevé certains éléments prévus dans le design d’origine. Mais avec le recul, je me dis que certains de ces éléments auraient pu fonctionner tout de même, mais je n’avais pas assez de temps pour les expérimenter.

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *